D'ailleurs, un certain nombre d'adresses IP ont été mises sur liste noire et ne pourront donc plus se connecter aux deux sites. Si d'aventure MegaUpload et Rapidshare devaient se retrouver devant la justice, les adresses IP seraient données aux enquêteurs.

Source: Blogeek