Voici les principaux changements :
  • Prise en charge provisoire des formats RAW des appareils Canon EOS 550D (Rebel T2i/ Kiss X4 Digital), Olympus E-PL1, Panasonic G2, G10 et Sony Alpha 450 (A450).
  • Capture en mode connectée. Grâce au nouveau mode connecté, il est désormais possible de piloter certains appareils Canon et Nikon directement à partir du logiciel : vous pouvez ainsi contrôler certains paramètres de prise de vue (sensibilité ISO, vitesse et ouverture et balance des blancs), déclencher et appliquer des paramètres de développement et métadonnées. Voici la liste des appareils compatibles : EOS 1Ds Mark II, 1 D Mark III, 1 Ds Mark III et 1D Mark IV, EOS 5 D, 5 D Mark II, 40D, 450D (Digital Rebel XSi/EOS Kiss X2), 500D (Digital Rebel T1i/EOS Kiss X3 Digital), 7D et 1000D (Digital Rebel XS/EOS Kiss F), Nikon D3, D3X, D3s, D300, D300s, D5000, D700 et D90. À noter que les appareils EOS 1Ds Mark II et l’EOS 5 D ne sont pas pris en charge par les versions 64 bits de Windows. Avec cette fonctionnalité, Lightroom s’impose en véritable rivale de Capture One Pro pour ce qui est de la prise de vue en studio.

  • Gestionnaire de publication. Le gestionnaire de publication de Lightroom 3 offre désormais un paramétrage amélioré pour définir le titre Flickr. Il est également possible de redimensionner les images exportées et d’exporter des fichiers vidéo.


  • Correction du bruit de luminance. Si la première version bêta bénéficiait déjà d’une bien meilleure gestion du bruit chromatique, la nouvelle version ajoute plusieurs curseurs pour atténuer le bruit de luminance. Le nouveau moteur de développement RAW, libellé « 2010 » réduit la suppression préliminaire du bruit et offre ainsi d’emblée de meilleurs résultats, à la fois en termes de netteté des contours et de structure du bruit. Par défaut, les images prises aux sensibilités les plus élevées paraissent plus granuleuses, mais il est possible de pondérer et d’enjoliver ce grain en jouant sur les curseurs du sous-menu Luminance.


La nouvelle gestion du bruit …


...les améliorations sont spectaculaires !
  • Vignetage après recadrage. L’outil Vignetage après recadrage du menu Effets propose trois styles différents : Priorité des tons clairs correspond au rendu par défaut, Priorité de la couleur vise à réduire des modifications de teinte et Incrustation de Peinture correspond au mode par défaut introduit avec Lightroom 2.
  • Courbe à points. Le panneau Courbe des tonalités se voit doté d’une courbe à points, identique à celle déjà présente dans Camera Raw 5. Ce nouvel outil plaira sans doute aux utilisateurs les plus chevronnés du logiciel.

  • Recadrage. Le basculement de la grille de recadrage entre les modes Paysage et Portrait, assez aléatoire par le passé, se fait maintenant manuellement, en appuyant sur le raccourci clavier X.
  • Processus. Pour passer entre le nouveau (2010) et l’ancien moteur de développement (2003), vous pouvez cliquer sur le petit triangle situé dans l’angle inférieur droit de la fenêtre principale ou alors sélectionner l’option Paramètres>Processus à partir de la barre de menus. À noter que les réglages des images d’un catalogue ne sont pas automatiquement convertis vers le nouveau processus et que les nouveaux algorithmes influent également sur le rendu des fichiers DNG, TIFF, JPEG et PSD surtout pour ce qui concerne la netteté et la réduction du bruit.

  • Éditeur de filigranes. L’éditeur de filigranes arbore de nouvelles options pour peaufiner l’aspect des ombres déportées (Opacité, Translation, Rayon et Angle). Le filigrane peut être positionné plus précisément, sa taille peut être ajustée proportionnellement aux dimensions de l’image ou en remplissant celle-ci.


  • Prise en charge des formats vidéo . Vous pouvez désormais importer des vidéos provenant des appareils numériques et les gérer et organiser de la même manière que vos images : ajouter des notes, des étiquettes, les organiser dans des collections et collections dynamiques et les filtrer à l’aide d’un nouveau filtre dans le module Bibliothèque.


Une option intéressante : l’exportation de diaporamas sous forme de vidéos Full HD


Le module Importer les photos est devenu à la fois plus limpide et plus véloce

La nouvelle version du logiciel est également plus réactive que la précédente.

Configuration minimale

Mac

  • Processeur Intel
  • Mac OS X 10.5 ou 10.6
  • 2Go de RAM
  • 1Go en espace disque
  • résolution écran d’au moins 1,024×768 pixels
  • lecteur CD-ROM

Windows

  • Processeur Intel Pentium IV ou mieux
  • Microsoft® Windows® 7, Windows Vista® Home Premium, Business, Ultimate, ou Entreprise en vesion 32 ou 64 bits, Windows XP avec Service Pack 3
  • 2Go de RAM
  • 1Go en espace disque
  • résolution écran d’au moins 1,024×768 pixels
  • lecteur CD-ROM

Téléchargement sur cette page

Source : QuestionsPhoto