"A la demande de la CGT, le chanteur Bradouchka a composé une chanson en soutien aux ouvriers de l'usine Renault de Sandouville : « Qui veut la peau de Sandouville devra nous passer sur le corps, qui sonne le glas de notre usine n'a pas encore réglé notre sort… » En octobre, les ouvriers d'Arcelor-Mittal à Gandrange avait eu la même idée, avec une chanson un peu plus rock, « Marchand d'acier, tueur de région »."

Source: Article de rue89.com